CDC Habitat s’engage avec la métropole Aix-Marseille-Provence pour la réhabilitation de 250 logements dégradés

D’ici 2022, le Groupe va consacrer plus de 13 millions € au rachat et à la rénovation de 250 logements identifiés par la Métropole. Les deux partenaires se sont engagés à accompagner sur le terrain les habitants de ces logements qui souffrent de conditions de vie indignes.

Vue de la ville de Marseille

La lutte contre l’habitat indigne et pour la requalification des copropriétés dégradées est une priorité pour la Métropole-Aix-Marseille, et relève de la mission de CDC Habitat au quotidien. Les deux partenaires ont décidé d’intervenir dans 6 copropriétés du territoire dont la situation critique nécessite une intervention rapide et des moyens importants du fait d’une forte dégradation des logements et des parties communes, d’une augmentation rapide des dettes de charges d’une partie des copropriétaires, de dysfonctionnements des instances de gouvernance des copropriétés, d’une paupérisation accélérée de la population, de la présence de marchands de sommeils et du développement des pratiques délictueuses, etc.

« L’habitat indigne est un fléau qui va au-delà de la rénovation des logements, rappelle André Yché, président du directoire de CDC Habitat. CDC Habitat va donc s’impliquer autant dans le fonctionnement de ces copropriétés que dans leur rénovation, afin d’assurer les conditions d’un redressement durable ». 

La prise de parole de André Yché

Le portage d’urgence comme première étape pour un redressement durable des copropriétés

Normalement, la réhabilitation durable des copropriétés dégradées nécessite de nombreuses années et la mise en place d’outils adaptés précédés de procédures de mise en concurrence longues. Or, l’urgence sociale impose des mesures immédiates. 

L’intervention prendra ainsi la forme d’une opération de portage immobilier. CDC Habitat va racheter sur les trois prochaines années quelques 250 logements à des propriétaires défaillants afin de les rénover, d’enrayer la spirale de dévalorisation immobilière, et de participer activement au redressement de la gestion des copropriétés concernées, à l’assainissement de leurs comptes ainsi qu’à la réalisation de travaux dans les parties communes.

À l’issue de cette phase de portage d’urgence, CDC Habitat revendra sans faire de bénéfice, les logements acquis à l’opérateur désigné par la Métropole pour conduire une opération de long terme de réhabilitation de ces copropriétés. Le Groupe financera cette opération à hauteur de plus de 13 millions €. 

Pour CDC Habitat, cet engagement est la traduction locale d’une stratégie nationale. La Métropole-Aix-Marseille a en effet choisi l’offre de services que CDC Habitat propose à tous les acteurs publics et privés qui se mobilisent pour redresser les copropriétés dégradées.

Accompagner les ménages précaires et maintenir la mixité sociale

Cette opération massive de redressement impliquera un accompagnement personnalisé des résidents. L’accord signé prévoit la proposition systématique d’une solution de relogement pour les résidents dont les logements sont trop dégradés pour être renouvelés en milieu occupé ainsi qu’un accompagnement social pour les ménages en difficulté. Une fois réhabilités, ces logements seront remis sur le marché avec l’objectif de contribuer à la mixité sociale des résidences.