Des appels bienveillants pour lutter contre l'isolement des seniors

Dans le contexte actuel de confinement, des mesures spécifiques ont été prises concernant les seniors, particulièrement vulnérables face au Covid-19. Si elles ont pour but de les protéger, elles peuvent aussi renforcer leur isolement. Pour lutter contre ce phénomène, le Groupe met en place une campagne d’appels bienveillants.

Initiés dans certaines directions interrégionales au tout début de la crise, les appels bienveillants sont désormais généralisés aux 45 300 locataires concernés.

Les agences territoriales garantes du dispositif

Les appels s’organisent au sein même des agences (CDC Habitat, CDC Habitat Social et La Sainte-Barbe) et concernent les locataires âgés de plus de 70 ans ou les personnes en situation de handicap. Chaque agence identifie les locataires à appeler et mobilise les collaborateurs disponibles qui réalisent les appels dans un souci de confidentialité des échanges. « En moyenne, l’appel dure entre 5 et 10 minutes. Cela peut durer plus longtemps (30/40 minutes) lorsque le locataire éprouve le besoin de parler. L’enjeu est de s’assurer que la personne va bien et de lui montrer que malgré le confinement, elle n’est pas seule » précise Léa Mougeolle, responsable DSU de la direction interrégionale Sud-Ouest.

Si au cours de l’échange un problème est identifié, le manager et le gardien sont avertis. L’agence peut également effectuer un signalement auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS) ou des secours en cas de suspicion de difficulté majeure. Après quelques jours de mise en place, la démarche est déjà saluée par les locataires appelés.

Le dispositif en chiffres

  • 45 300 locataires de plus de 70 ans font l'objet d'une vigilance renforcée 

  • 26 300 appels à ce jour

  • chaque appel dure entre 5 et 40 minutes

  • de nombreuses solidarités de voisinage (livraison de courses à domicile…)