La SEMPA construira près de 320 logements supplémentaires d’ici 2029 avec le soutien de son nouveau partenaire CDC Habitat

La Société d’Economie Mixte du Pays d’Arles (SEMPA) pourra s’appuyer sur un partenariat avec CDC Habitat, via sa filiale ADESTIA, pour apporter une réponse pérenne et adaptée aux ambitions de la Ville d’Arles et de son agglomération en matière de logement et d’aménagement.

Les villes d’Arles et Tarascon sont bénéficiaires du programme gouvernemental « Action Coeur de Ville » : leur objectif est notamment de proposer à leurs habitants une offre de logements plus importante et plus attractive en centre-ville, pour contribuer à le redynamiser.

C’est pourquoi l’adossement à CDC Habitat permettra non seulement à la SEMPA de bénéficier d’un soutien financier important mais aussi de l’expertise complète (co-développement de projets immobiliers, montage d’opération « Action Coeur de Ville », rénovations de patrimoine, etc.) du 1er bailleur de France. Ce partenariat prend la forme d’une prise de participation par CDC Habitat dans le capital de la SEMPA, la Ville d’Arles demeurant actionnaire majoritaire avec près de 50% du capital.

Concrètement, cette opération va rendre possible la production de 43 logements en 2020, 35 logements par an de 2021 à 2027 puis 20 logements par an en 2028 et 2029, qui viennent d’ajouter aux programmes de construction déjà engagés, soit plus de 320 logements sur toute la Communauté d'agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette (ACCM).

En outre, elle va permettre à la SEMPA de réaliser les investissements nécessaires pour l’entretien et la réhabilitation de son parc existant soit 2,1 millions d’euros en 2024, 2026 et 2028.

« La SEMPA gère déjà plus de 1.600 logements à elle seule, mais devait atteindre le seuil légal des 12.000 logements pour demeurer indépendante, explique André Yché, président du directoire de CDC Habitat. Notre Groupe garantit son indépendance à la SEMPA tout en apportant nos propres moyens pour aider les communes d’Arles et de Tarascon à produire les logements dont elles ont besoin, en particulier dans une perspective de redynamisation de leurs centres-villes ».