Bourse d’échange de logements sociaux à Décines-Charpieu

CDC Habitat Social signe une charte d’engagement avec la commune de Décines-Charpieu (69) pour favoriser le parcours résidentiel.

De gauche à droite : Michel Le Faou, Vice-Président de la Métropole de Lyon, Laure Fautra, Maire de Décines, un représentant des bailleurs sociaux, une représentante du Préfet du Rhône, Hervé Champelle, Action Logement, Anne-Sophie Mouillé, Directrice d’Agence CDC Habitat Social et Dany Zartarian élue en charge du logement à la ville de Décines.

La mobilité résidentielle à l’intérieur du parc social est un enjeu d’importance. Elle permet d’optimiser l’occupation des logements, notamment pour résoudre des situations de surpeuplement et de sous-peuplement.

Cependant, cette mobilité est souvent freinée voire empêchée car les options de relogement sont limitées. La plupart des mutations s’organisent au sein d’un parc d’un même bailleur et bien souvent d’un même réservataire. Le système de contingent de réservation complexifie le parcours résidentiel.

Concernant la commune de Décines-Charpieu, si le nombre de logements évolue peu depuis 2014, le nombre de demandes a augmenté de plus de 1000 unités chaque année depuis 2016. De plus, les Décinois locataires du parc social et en demande de mutation représentent environ 35 % de la demande de logements sociaux sur Décines-Charpieu.

Cette bourse d’échange des logements sociaux vise à mettre en place un outil capable d’améliorer la correspondance entre exigences des locataires et logement occupé. Ce dispositif est mis en place au niveau local, à titre expérimental et temporaire, et il s’adresse exclusivement aux résidents de Décines-Charpieu qui sont locataires HLM. Cette bourse d’échange permet aux locataires d’être actifs dans la démarche en signifiant eux-mêmes leur volonté de mobilité.

Le suivi se fait par le Comité de Pilotage dont fait partie CDC Habitat social, signataire de la charte.